full
color
#d9d9d9
https://www.objectif-libre.com/wp-content/themes/smartbox-installable/
https://www.objectif-libre.com/fr/
#9FB800
style3
+ 33 (0)5 82 95 65 36
Suivez notre actualité via la newsletter

Newsletter

France Université Numérique migre vers le cloud

Objectif Libre a accompagné la migration vers le cloud des plateformes de MOOC de France Université Numérique

 

France Université Numérique : une volonté politique de placer le numérique au service de la formation

 

Trois ans après sa création, France Université Numérique a décidé de migrer sa plateforme de cours en ligne (MooC) FUN-MOOC vers le cloud public.

FUN a confié cette migration ainsi que l’exploitation de sa nouvelle plate-forme aux consultants d’Objectif Libre.

 

FUN : des serveurs du CINES au cloud public Open Source

Dans sa version initiale, la plateforme FUN-MOOC, construite sur le standard Open edX, était hébergée dans un data center public classique, avec un déploiement sur VMware. Ce choix répondait à des besoins de rapidité et de facilité de mise en œuvre, afin d’occuper rapidement le terrain des MOOCs en France – enjeu premier de FUN.

 

Ce modèle a vite présenté des difficultés opérationnelles : montées de version et releases longues, demandant 15 jours de planification et mobilisatrices en ressources, chaque opération générant une interruption de service pour les utilisateurs finaux.

FUN a décidé de migrer ses plateformes de MOOC sur le cloud public Cloudwatt d’Orange Business Services, dans le sillage d’autres entités de la DINSIC.

Pourquoi le cloud ?

Ce passage au cloud a été motivé par les raisons suivantes :

  • un besoin de plus de souplesse d’exploitation
  • la possibilité de passer à l’échelle et d’adapter facilement le dimensionnement à l’utilisation
  • un budget de fonctionnement adapté aux usages et à la politique d’investissement publique

 

Le cloud public Open Source s’est imposé en raison :

  • du fort besoin de protection des données et de leur centralisation en France
  • de la nécessité pour l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) de veiller aux règles de sécurité appliquées

 

Ce choix était par ailleurs cohérent avec la philosophie très « ouverte » de FUN.

Le projet de transformation vers le cloud

Les enjeux majeurs du projet étaient :

  • le respect d’un délai court : 4 mois pour tout migrer
  • une migration à iso-fonctionnalités
  • la limitation de la durée de l’indisponibilité du service (<4h) pendant la migration
  • intégrer Open edX, standard pensé pour fonctionner avec AWS, à OpenStack

 

Le passage dans le cloud public a facilité le maintien en conditions opérationnelles en les adaptant à un usage grand public, soit avec une exigence forte de disponibilité.

 

Les principales étapes du projet étaient :

  • l’étude de l’architecture et des composants spécifiques au déploiement d’Open edX sur AWS
  • l’adaptation des scripts d’installation et de l’architecture au multi-régions
  • l’étude des spécificités d’Open edX pour une adaptation à l’architecture cible
  • l’identification du chemin de migration de données
  • l’industrialisation du déploiement cible
  • la gestion du projet

Pour en savoir plus sur l’aspect technique du projet, vous pouvez visionner la conférence donnée à l’OpenStack Day France par Brice Trinel : ici.

Et maintenant ?

Grâce à une gestion de projet efficace et à la stratégie de migration adoptée, le projet s’est déroulé dans de très bonnes conditions : le fonctionnement était conforme et la plate-forme parfaitement iso-fonctionnelle, la migration s’est effectuée sans impact pour les utilisateurs et dans les délais impartis.

Depuis la migration, la gestion de la plateforme est plus simple pour FUN.

Les équipes de FUN se concentrent sur le développement de nouvelles fonctionnalités et sur les activités à forte valeur ajoutée. Ainsi, les concepteurs des MOOC (équipes pédagogiques) accèdent plus rapidement aux évolutions fonctionnelles pensées par les équipes de développement de FUN.

 

Il est plus facile de réaliser plus souvent des « petites releases », avec moins de contraintes de calendrier. Les mises en production peuvent être décidées 48h à l’avance seulement.

 

Mot à mot

Mme Catherine Mongenet s’est beaucoup impliquée dans le projet et l’a suivi de très près afin d’être sûre que la voix de FUN soit bien entendue.

Elle témoigne de l’implication des acteurs :

La vigilance au niveau du management de projet a permis une bonne visibilité sur les décisions prises sur le projet, un très bon suivi et une bonne compréhension des logiques des différents intervenants. Le chef de projet Objectif Libre a été un vrai pilote dans le navire, en posant les bonnes questions et en faisant en sorte d’obtenir les réponses, même si celles-ci n’étaient pas toujours agréables à entendre. Orange Cloud for Business a apporté son expertise à travers l’implication de ses spécialistes, et la DINSIC a pour sa part été très présente dans le suivi. Il y a eu une très bonne écoute de la part des interlocuteurs qui ont rendu les points de décision, parfois complexes, intelligibles. Nous avons pu sentir une équipe très bonne, soudée et impliquée.

Interviewée lors du Webinathon Cloud et Big Data du 27 avril 2017 Catherine Mongenet explique comment le cloud computing se met au service des MOOCs

En savoir plus sur FUN, pionnier des MOOCs en France

Le groupement d’Intérêt Public FUN MOOC diffuse les MOOC et SPOC élaborés par ses adhérents et partenaires à travers des plateformes dont la plus connue est www.fun-mooc.fr .
La plateforme FUN MOOC est une plateforme de référence en France, dans le monde francophone et plus largement à l’international, fédérant les initiatives des établissements d’enseignement supérieur et de leurs partenaires. Elle accueille en juin 2017 plus de 1 million d’inscrits répartis dans 234 pays pour 3 millions d’inscriptions aux cours produits par plus de cent établissements.
France Université Numérique vise à répondre aux besoins grandissants de formation d’un large public – étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, retraités – en France et à l’international, exprimant des besoins de formation initiale et d’apprentissage tout au long de la vie. Pour cela, FUN a lancé deux nouvelles plate-formes fin 2016 : FUN Campus qui diffuse les SPOC sur les campus et FUN Corporate qui propose des cours pour la formation continue. Enfin, FUN pilote le projet IDEFI-N EIFFELa (Expérience innovante sur FUN pour des formations en lignes accessibles). Ce projet bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’A.N.R. au titre de programme d’Investissements d’Avenir (ANR.-15-IDFN-0012), regroupe plusieurs acteurs publics et privés pour déployer de nouveaux services testés sur 10 MOOC pilotes : vidéos enrichies, ancrage adaptatif® mémoriel ; interactions en temps réel via des outils collaboratifs ; mise à disposition de données statistiques ; mise en accessibilité.

 

 

paged
Loading posts...
link_magnifier
#9FB800
on
fadeInUp
loading
#9FB800
off