Pause Cloud & DevOps

Pause Cloud & DevOps du 22 mars

L’actualité en ce début d’année a été chargée de notre côté, et nous vous invitons bien sûr, si ce n’est pas déjà fait, à prendre connaissance de notre actualité phare du moment « Objectif Libre rejoint le groupe LINKBYNET« .

Nous gardons nos bonnes habitudes et nous vous proposons un résumé de l’actualité Cloud & DevOps de ce début de printemps, vue par les consultants d’Objectif Libre.

Prenez un café et quelques minutes : faites une pause !

Au menu aujourd’hui :

  • Les fournisseurs de cloud public, des leaders de l’open source ?
  • Acquisition de NGINX par F5 Networks
  • Introduction de la Continuous Delivery Foundation
  • CoreDNS diplômé de la CNCF
  • Prometheus 2.7 et ses sous-requêtes
  • Sortie de Elastic APM 6.6.0

Bonne lecture !

Les fournisseurs de cloud public, des leaders de l’open source ?

Selon deux analyses indépendantes de données émanant de GitHub et de la Cloud Native Computing Foundation (CNCF), la palme du plus gros volume de contributions à des projets open source revient aux fournisseurs de cloud public.

Ce fait est supposément dû à la nature-même de leur activité : en effet, ceux-ci ne se rémunérant pas sur la vente de logiciels mais sur leur mise à disposition sous forme de services, il est dans leur intérêt de contribuer à l’écosystème des outils qu’ils emploient et opèrent.

Cette aide est souvent bienvenue et fait office de moteur à de nombreux projets. Parfois cependant, des géants du cloud public profitent de leurs moyens importants pour mettre à disposition des solutions open source, et entrent ainsi en concurrence directe avec les offres cloud des entreprises portant ces projets, mettant à mal leur pérennité et leur capacité à asseoir une gouvernance sur leurs propres solutions.

On peut noter par exemple le cas d’Amazon qui met à disposition une stack ELK en l’absence de partenariat avec Elastic, rentrant en concurrence directe avec l’offre Elastic Cloud de ces derniers.

 

Pour consulter les deux analyses :

En savoir plus sur Elastic Cloud et AWS :

 


Acquisition de NGINX par F5 Networks

F5 Networks, l’entreprise mondiale de services d’application multi-cloud, a fait l’acquisition de la société NGINX, un leader bien connu de l’open source, pour un montant de 670 millions de dollars.

F5 améliorera l’offre actuelle de NGINX avec ses solutions de sécurité et intégrera ses innovations dans le domaine du cloud avec sa technologie de load balancing.

L’entreprise s’engage à augmenter les investissements dans le projet open source NGINX et à valoriser la communauté d’utilisateurs autour de celui-ci.

F5 maintiendra également la marque NGINX et conservera son actuel PDG, Gus Robertson ainsi que ses fondateurs, Igor Sysoev et Maxim Konovalov.

Dans le cadre de l’accord, tous trois rejoignent F5 afin de diriger NGINX, Inc.

 

En savoir plus :


Introduction de la Continuous Delivery Foundation

La livraison continue ou « continuous delivery » (CD) en anglais est une brique critique du développement logiciel et des pratiques DevOps actuelles.

Dans un monde où de plus en plus d’entreprises migrent vers le cloud et modernisent leurs infrastructures, les décisions concernant les outils à utiliser deviennent d’autant plus complexes et en conséquence difficiles à prendre.
Les DevOps recherchent constamment les meilleures pratiques autour de la livraison d’applications et comment assurer une chaîne de distribution stable de celles-ci.

Cependant, collecter ces informations dans un écosystème d’outils fragmenté peut s’avérer fastidieux.

C’est alors qu’entre en jeu la CDF.

La vocation de la fondation sera de définir des lignes directrices et des pratiques, en parallèle de l’outillage logiciel, pour développer et distribuer plus efficacement des applications.

Cette vision commune permettra des choix techniques rendant l’intégration et la livraison continues à la fois plus simples et efficientes.

La CDF porte déjà plusieurs projets open source en son sein dont :

Tekton

Tekton est un ensemble de composants open source pour réaliser des systèmes d’intégration et de livraison continues. Le projet fournit des processus extensibles qui facilitent des déploiements vers Kubernetes, des machines virtuelles ou physiques, des plates-formes mobiles et même de nouveaux environnements émergents dans l’industrie.
Google a largement contribué au projet.

Spinnaker

Spinnaker est une plate-forme open source de livraison continue multi-clouds originairement créée par Netflix puis développée en collaboration avec Google.
Le projet est typiquement utilisé par les sociétés en croissance, où des équipes DevOps accompagnent plusieurs équipes de développement.

 

En savoir plus :


CoreDNS diplômé de la CNCF

Le projet CoreDNS, créé en 2016, offre un service optimisé pour les besoins de performance, flexibilité et de découverte de service en environnement cloud. CoreDNS est le successeur de SkyDNS, écrit en Go. Il inclut un support pour Kubernetes et du monitoring via Prometheus.
CoreDNS est open source et indépendant et a rejoint la CNCF en 2017.
À ce jour, le service compte plus de 100 contributeurs et 16 mainteneurs actifs.

 

En savoir plus :


Prometheus 2.7 et ses sous-requêtes (subqueries)

Dans sa version 2.7, Prometheus permet à ses utilisateurs d’effectuer une requête de plage (ranque query) au sein d’une même requête, ce qui était impossible auparavant.

En effet, il arrivait parfois qu’on puisse souhaiter détecter un problème en utilisant un rate avec une résolution inférieure (par exemple 5 minutes) tout en agrégeant ces données pour une plage de temps supérieure (par exemple max_over_time sur 1 heure).

Une sous-requête est similaire à un appel de l’API Prometheus sur /api/v1/query_range, mais intégrée à une requête instantanée (instant query). Le résultat d’une sous-requête est un range vector.

Cette fonctionnalité était très attendue par la communauté et fera certainement des heureux !

 

En savoir plus :


Sortie de Elastic APM 6.6.0

APM (Application Performance Monitoring) est un projet vous permettant de surveiller la performance et la disponibilité de la couche applicative de votre cloud.
Il s’intègre avec les autres projets Elastic (comme Elasticsearch et Kibana).

Dans sa version 6.6.0, les agents APM collecteront automatiquement des métriques basiques comme la charge CPU et l’utilisation de la mémoire globale ou par processeur du système.
Cette nouvelle version apporte également un support pour le traçage distribué qui était jusqu’ici fourni en beta.

Le traçage distribué avec APM vous permet de tracer automatiquement les requêtes à travers l’architecture des services de votre cloud pour ensuite les visualiser sur son interface.

Elastic APM s’inscrit aussi dans l’effort de la W3C pour standardiser le traçage distribué (W3C Trace Context).

Les implémentations des agents suivent de près l’ébauche de la spécification du consortium et respecteront celle finale à venir.
De plus, tous les agents possèdent un bridge de compatibilité avec une autre spécification : OpenTracing.

 

En savoir plus :