croissance growth

Objectif Libre clôture (encore) son année fiscale avec une croissance de plus de 40 %, et le franchissement de 2 paliers symboliques : un chiffre d’affaires annuel au-dessus des 2 millions d’euros, et la barre des 20 salariés largement franchie.

Les chiffres clés de l’exercice

// Un chiffre d’affaires qui dépasse 2 millions d’euros, soit une croissance de plus de 40% par rapport au chiffre d’affaires de l’an passé
// + 200% de croissance sur les 3 dernières années
// Recrutement de 10 salariés, soit un effectif total de 28 personnes
// L’ouverture d’une première agence en Suède avec déjà 3 collaborateurs sur place
// Plus de 1 million d’euros de chiffre d’affaires facturés sur les activités de conseil en infrastructure : déploiement OpenStack, assistance sur Kubernetes et OpenShift, projets de transformation DevOps
// Si OpenStack reste en tête du palmarès des technologies demandées par les clients d’Objectif Libre, le chiffre d’affaires lié aux projets sur les orchestrateurs de conteneurs est en très forte hausse

Christophe Sauthier, CEO d’Objectif Libre, commente ces résultats :

« Au-delà de ces très bons chiffres, ce qui me satisfait le plus c’est de voir l’adhésion et la fierté de toute l’équipe lorsqu’on les leur présente.

Notre forte expertise sur les technologies Cloud et CloudNative Open Source, alliée à notre importante activité de R&D sont autant bien appréciées par notre équipe que par nos clients.

Enfin, il me faut évoquer le lancement réussi de notre premier bureau à l’étranger, qui a été une étape forte pour la société. Son bon démarrage nous incite fortement à continuer dans cette voie, vivement la suite ! »

Les faits marquants

  • La clôture fiscale a révélé une année très réussie, encore supérieure aux années précédentes, toujours portée par OpenStack avec l’émergence des nombreux projets autour du DevOps et des infrastructures de développement et d’intégration continue.
  • La société a réussi à conquérir de nouveaux marchés, avec la signature de contrats chez des grands comptes dans les domaines banques/assurances, comme la Société Générale, de l’industrie, de la distribution, et du secteur public, comme l’Académie de Rennes ou le Ministère de l’Agriculture. De nouveaux clients, dont beaucoup de grandes entrerprises mais aussi des sociétés innovantes comme DelairTech, ont également été séduits.
  • Elle a également réussi à fidéliser des clients historiques comme le CNES, France Université Numérique, Jouve ou Orange, avec toujours de nouveaux projets en cours de réalisation.
  • Une part importante de l’activité a été consacrée cette année aux projets de transformation DevOps et aux projets d’accompagnement autour des orchestrateurs de conteneurs (k8s, OpenShift). On peut également noter une croissance notable des activités de support (intégration cloud et support de cloud privés OpenStack).
  • La formation garde une place centrale, avec un chiffre d’affaires dépassant les 600K€ sur cette seule activité.
  • CloudKitty, le logiciel officiel de facturation d’OpenStack, dont la société est à l’origine, a connu cette année un bel engouement avec son déploiement chez plusieurs clients, dont le Ministère de l’Agriculture et plusieurs clients à l’international.
  • La société a obtenu de nouvelles certifications sur Kubernetes, Docker, OpenStack et aussi sur les solutions Open Source d’éditeurs du secteur comme RedHat et Suse.
  • Objectif Libre a continué à développer sa notoriété à l’international grâce notamment à l’ouverture d’une agence en Suède en avril 2018 et à sa participation à de grands événements internationaux dédiés à OpenStack, Kubernetes et Docker.

Les perspectives

Un fort accent sera mis cette année sur le recrutement avec plusieurs postes ouverts à Toulouse, Paris et Stockholm. Objectif Libre envisage également d’ouvrir prochainement une nouvelle agence sur le sol américain.

 

Dans la presse :