26
sep

Pour la rentrée, la Pause OpenStack fait peau neuve et devient
la Pause Cloud & DevOps.

Cette nouvelle formule de la Pause va s’intéresser aux outils et technologies de l’écosystème Cloud Open Source au sens large.

 

L’actualité OpenStack y sera bien sûr toujours reprise, aux côtés d’autres actualités concernant les conteneurs, les orchestrateurs, les outils d’automatisation, le PaaS, le DevOps… pour brosser un tableau plus complet des technologies d’infrastructure Open Source.

 

C’est toujours l’occasion de faire une pause et de suivre l’actualité Cloud et DevOps, résumée pour vous en français par les consultants d’Objectif Libre.

Prenez un café et 5 minutes pour vous mettre à jour des derniers faits marquants et des tendances du moment : faites une pause !

 

Au menu aujourd’hui :

  • OpenStack : les nouveautés de Pike
  • 3 nouveautés importantes pour Ansible
  • vmWare compatible avec OpenStack Ocata
  • GitHub se met à Kubernetes
  • Spécifications de OCI


Les nouveautés de la version Pike d’OpenStack

 

Pike, la 16° édition d’ OpenStack, vient de sortir. D’après Jonathan Bryce, directeur exécutif de la Fondation OpenStack : « notre communauté s’emploie désormais à éliminer les potentielles failles techniques et à accroître les capacités fonctionnelles d’OpenStack ».

 

Les services composables et la simplification des options sont les nouveautés les plus importantes.

La Fondation a travaillé pour disposer d’une « infrastructure composable« ; cette solution permet de gérer les ressources physique de calcul, de stockage ou de réseaux comme des services. Les ressources sont donc mise en commun et utilisés à la demande en fonction des besoins. La plateforme OpenStack pilote l’ensemble des composants et les distribue aux applicatifs choisis quelque soit leur type (VM, conteneur ou bare-metal).

 

OpenStack veut également simplifier sa gestion et sa mise à niveau avec des services tels que Kubernetes et Ansible.

Ainsi, les contributions communautaires à l’outil de conteneur Kolla d’OpenStack ont augmenté de 19 % par rapport à la précédente version Ocata.

 

Les fonctionnalités de Pike seront présentées lors de l’OpenStack Summit du 6-8 novembre à Sydney. A noter également, les éditions 2018 des OpenStack Summit se dérouleront à Vancouver du 21 au 24 mai puis à Berlin du 13 au 15 novembre.

 

En savoir plus :

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-avec-pike-openstack-met-un-pied-dans-la-modularite-69251.html

https://www.openstack.org/summit/sydney-2017/


Trois sorties importantes pour Ansible

–  Ansible 2.4 “Dancing Days” est sorti : beaucoup de nouveaux modules sont publiés entre autres sur les solutions cloud (Azure, Amazon, …), le réseaux et encore le stockage. Cette version nécessite d’avoir au moins python 2.6. Parmi les nouvelles fonctionnalités, la gestion des inventaires s’est enrichie : utilisation d’inventaires multiples, de nouveaux plugins et de nouvelles options pour lister les hôtes à traiter. Les directives include/import gèrent maintenant les importations statiques et dynamiques.

 

Ansible Engine est publié par RedHat. Solution pour les entreprises avec un support dédié et un jeu de modules d’automatisation prêts à l’emploi. RedHat a racheté Ansible en octobre 2015. Combiné à Tower, Ansible Engine vise à unifier les technologies existantes et disparates à travers des processus simplifiés, répétables et automatisés.

 

Ansible a passé en Open Source le code de Tower avec le projet AWX, comme RedHat le fait pour ses produits. Le code source est disponible sous la licence Apache 2.0, le code est publié sur github. AWX n’est pas recommandé pour des environnements de production.

 

En savoir plus :
https://github.com/ansible/ansible/blob/stable-2.4/CHANGELOG.md

https://www.ansible.com/awx-project-faq ; https://github.com/ansible/awx

http://www.silicon.fr/red-hat-solutions-automatisation-ansible-183819.html

 


VMware compatible avec OpenStack Ocata

VMware a dévoilé une série de nouveautés IT orientées cloud lors du VMWorld 2017 à Las Vegas.
“Entre nouveautés et mises à jour, les solutions de l’éditeur visent plus que jamais à permettre aux clients d’exécuter, gérer, connecter et sécuriser n’importe quelle application sur n’importe quel terminal ou Cloud », l’a rappelé sur scène le CEO Pat Gelsinger.
La distribution VMware Integrated OpenStack est passée en version 4 et assure l’interopérabilité avec les directives OpenStack pour la version Ocata. VMware supporte l’exécution d’applications en conteneurs aux côtés des applications traditionnellement exécutées dans l’environnement Cloud Open Source.
De nouvelles solutions sont offertes sur les problèmatiques de réseaux et sécurité (vRealize network insight 3.5 ou cloud foundation 2.2) ou d’analyse de métriques (Wavefront).

 

En savoir plus :

http://www.silicon.fr/vmware-openstack-ocata-182835.html


GitHub se met à K8s

Le site GitHub, écrit en Ruby on Rails à son origine en 2008, a décidé de faire peau neuve en optant pour un déploiement avec Kubernetes.

 

La technologie des conteneurs était déjà utilisée pour des services ponctuels (intégration continue, tests …). La solution Kubernetes mise en production va porter le site GitHub ainsi que l’API GitHub ; une cinquantaine de ressources Kubernetes sont nécessaires pour assurer l’ensemble des services.

 

Le passage sur cette technologie a été un exercice formateur pour l’ensemble des équipes qui y ont participé.

 

En savoir plus :

https://thenewstack.io/github-goes-kubernetes-tells


Spécifications de OCI

L’OCI a été créé en juin 2015 après l’arrivée de rkt de CoreOS dans le domaine des conteneurs. Après deux années d’efforts, OCI sort la première spécification format 1.0 sur l’exécution et les images de conteneurs. Le format d’image OCI reprend les meilleures idées de App Container (appc) de CoreOS et du format d’image de Docker v2.2.
CoreOS et Docker travaillent pour implémenter les spécifications OCI, parallèlement RedHat y participe au sein du projet cri-o, qui implémente l’API CRI de Kubernetes.

 

En savoir plus :

http://www.eweek.com/virtualization/open-container-initiative-specifications-reach-1.0-milestone