Quoi de neuf dans l’actualité OpenStack ?

 

openstack_logo_mark

TasseVintage

Prenez un café et 5 minutes pour vous mettre à jour des derniers faits marquants et des tendances du moment : faites une pause OpenStack !

 

 

Au menu aujourd’hui :

> Énorme croissance pour le IaaS, le PaaS et les conteneurs Docker

> Nouveau partenariat entre Huawei et Redhat

> Tests de performance entre KVM et Hyper-V dans OpenStack Newton

> Résultats des élections du conseil d’administration OpenStack 2017

> Rachat de Cloud Cruiser par HPE

 

Bonne lecture !


Énorme croissance pour le IaaS, le PaaS et les conteneurs Docker

La nouvelle année est bien entamée et c’est l’heure du bilan sur le marché 2016.

 

Le cabinet Synergy Research Group a sorti sa calculette : +53% de croissance pour le IaaS et le PaaS. Le marché du cloud a représenté 146 milliards de dollars en 2016, soit une hausse de +25% par rapport à 2015.

 

Quant au cabinet 451 Research, il a mené son étude sur le marché des conteneurs applicatifs. La croissance annuelle est estimée à +40% jusqu’en 2020, soit 2,7 milliards de dollars. Même si Docker représente une part relativement faible par rapport aux autres technologies liées au cloud (virtualisation, conteneurs, PaaS, autres logiciels d’automatisation), la progression de son adoption est impressionnante.

 

L’arrivée à maturité de ce marché s’annonce encore plus rapide que celle d’OpenStack. De plus, la cabinet estime qu’un tiers des entreprises utilise les conteneurs en production.

 

En savoir plus :

http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/1190311-iaas-paas-53-de-croissance-en-2017/?een=f016896b07a1decfbd9d49099fdde4eb&utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml49_acquisitionssal

http://www.silicon.fr/conteneurs-croissance-40-par-an-2020-167057.html?utm_source=2017-01-27&utm_medium=email&utm_campaign=fr_silicon_developpeur_v2&referrer=nl_fr_silicon_developpeur_v2&t=57aa6c2994742a3c4cd7f6ce514a70f11786243&pos=mostSharedArticle_1_title


Nouveau partenariat entre Huawei et Red Hat

Huawei et RedHat collaborent déjà sur des solutions basées sur OpenStack et les solutions SDN. Cette fois, ils ont décidé d’élargir leur partenariat sur les NFV (Network Functions Virtualization) – virtualisation des services et fonctions réseau.

 

L’objet du partenariat est de :

  • fournir un nouveau portefeuille de solutions pour Huawei afin de construire des clouds avec des fonctions NFV
  • permettre aux clients de Huawei d’utiliser Red Hat Entreprise Linux sur site et sur la plateforme de cloud public de Huawei
Cette coopération va accentuer la présence de Huawei dans le marché du cloud, notamment en renforçant leur plate-forme de cloud public.
En savoir plus :

KVM vs Hyper-V dans OpenStack Newton

 

La version Newton d’OpenStack est sortie le 6 octobre dernier. Beaucoup de travail a été réalisé sur cette nouvelle version pour améliorer les performances de l’hyperviseur Hyper-V dans OpenStack. Ce dernier étant traditionnellement lié à Linux et KVM, l’intégration avec Hyper-V a été moins développée dès le départ.

 

La société Cloudbase a voulu montrer les nettes améliorations de l’hyperviseur Hyper-V en testant les deux hyperviseurs dans différents scénarios.  Le projet Rally a été utilisé pour effectuer l’ensemble de ces tests.

 

Scénario 1 : temps moyen pour créer et supprimer 50 VMs en parallèle.

  • KVM avec Ubuntu Xenial :  38s
  • Hyper-V avec Windows Server 2012 : 45s
  • Hyper-V avec Windows Server 2016 :  27s

 

Scénario 2 : temps moyen pour créer 50 VMs, attendre que les VMs soient actives, associer une IP flottante, attendre que la connexion SSH fonctionne, supprimer l’IP flottante et supprimer les VMs.

  • KVM avec Ubuntu Xenial :  77s
  • Hyper-V avec Windows Server 2012 : 56 s
  • Hyper-V avec Windows Server 2016 :  50 s

 

Scénario 3 : temps moyen pour créer une VM avec l’application Hadoop installée, lancer des jobs Hadoop et supprimer la VM.

  • KVM avec Ubuntu Xenial :  119 s
  • Hyper-V avec Windows Server 2012 : 114 s
  • Hyper-V avec Windows Server 2016 :  115 s

 

Les deux premiers scénarios sont axés sur les opérations IaaS. Hyper-V server 2016 est sensiblement plus performant que KVM. Sur le dernier scénario qui se concentre sur la charge de travail des clients, les performance entre ces deux hyperviseurs sont presque identiques.

 

Avec OpenStack, vous pouvez intégrer des hyperviseurs KVM et Hyper-V dans la même infra, ce qui peut être très pratique pour couvrir un large périmètre de cas d’usages.

 

En savoir plus :

https://cloudbase.it/openstack-newton-benchmarking-part-5/


Résultats des élections du conseil d’administration

Les élections pour le conseil d’administration de la Fondation OpenStack ont eu lieu du 9 janvier au 13 janvier.

Il s’agissait d’élire 8 membres qui représenteront les membres individuels de la Fondation. L’ensemble des membres individuels pouvaient voter.

Les membres élus sont :

  • Tim Bell (CERN)
  • Shane Wang (Intel)
  • Russell Bryant (RedHat)
  • Allison Randal (HPE)
  • Egle Sigler (Rackspace)
  • Kavit Munshi (Aptira)
  • ChangBo Guo (EasyStack)
  • Steven Dake (Cisco)

 

Que fait le conseil d’administration ?

Le conseil d’administration est légalement responsable de la Fondation OpenStack en tant qu’entreprise. Les activités du conseil comprennent la surveillance de la Fondation et de son budget,de  sa stratégie et de ses objectifs en fonction de la mission et des responsabilités.

Les membres du Conseil d’Administration assurent le lien entre les milliers de membres de la Fondation et ne doivent pas représenter les intérêts des sociétés pour lesquelles ils travaillent.

 

En savoir plus :

https://www.bigpulse.com/pollresults?code=6485QVr8mnh93ASVKptMqUqG

 


Rachat de Cloud Cruiser par HPE

Hewlett Packard Enterprise a annoncé le 23 Janvier le rachat de Cloud Cruiser, une startup spécialisée dans l’IT.

 

Fondée en 2010, Cloud Cruise développe des outils d’analyse des coûts d’infrastructure sur des plateformes de Cloud publiques, privées et hybrides.

Quel lien avec HPE ? Cloud Cruiser est un composant clé de la solution HPE Flexible Capacity, et HP compte faire fructifier cette offre qui, selon eux, est exploitée par un large panel de clients.

 

Après avoir récemment fait l’acquisition de l’entreprise SimpliVity (fournisseur d’infrastructures Hyperconvergentes), HPE se tourne vers Cloud Cruiser pour élargir son panel de services. Cette stratégie vise à avoir une approche plus hybride de l’IT actuelle, pour ainsi proposer aux entreprises plus de flexibilité et de diversité dans leurs choix d’infrastructure.

 

 

Cloud Cruiser est une pièce clé dans l’écosystème de l’ « IT-as-a-Service » proposée par HPE : il fournit les métriques nécessaires à HPE FLexible Capacity pour les rapports de la consommation des ressources sur les diverses plateformes de Cloud, dans le but de faire gagner du temps et de l’argent aux entreprises consommatrices d’infrastructure à la demande.

 

En savoir plus :