Quoi deneuf dans l’actualité OpenStack ?

logo-openstack

 

 

L’automne est là, le Summit approche…

TasseVintage

Prenez un café et 5 minutes pour vous mettre à jour des derniers faits marquants et des tendances du moment : faites une pause OpenStack !

 

Au menu aujourd’hui :

> What’s New(ton) ? Les nouveautés de la dernière version d’OpenStack

> Barcelone, le dernier Summit Design Summit inclus

> Partenariat HPE et SUSE

> Diego, le gestionnaire du cluster Docker made in Cloud Foundry

 

Bonne lecture !

 


What’s New(ton) ?

Newton, la prochaine release d’OpenStack sortira le 6 octobre 2016.

Connaissez-vous déjà ses principales nouveautés ?

 

Newton, c’est un cloud plus polyvalent avec 3 promesses majeures:

  • L’orchestration du bare metal et des conteneurs, au-delà donc de la simple virtualisation
  • Une administration simplifiée
  • Un large choix de composants annexes (cf. les projets de la Big Tent)

 

En regardant de plus près, Newton fait grandement évoluer ses composants principaux pour améliorer l’utilisation et l’administration :

  • Haute disponibilité en Actif/Actif pour Cinder
  • Amélioration du débogage et simplification des API pour la création des réseaux avec Neutron
  • Intégration de Cells v2 et amélioration des policies dans Nova

 

 

En savoir plus :

https://www.youtube.com/watch?v=je_84YoVCsk

http://superuser.openstack.org/articles/openstack-newton-release-what-s-next-for-cinder-neutron-and-nova/


Barcelone, dernier Summit avec les développeurs ?

 

L’OpenStack Summit se démarque d’autres événements informatiques par le fait que les développeurs, les entreprises et les utilisateurs sont tous réunis au même endroit, pour partager et échanger sur les évolutions d’OpenStack.

Le modèle semble cependant toucher ses limites et le prochain OpenStack Summit, à Barcelone du  25 au 28 octobre, sera le dernier sur ce modèle.

 

Jusqu’à présent, les nouvelles versions d’OpenStack sortaient quelques semaines avant chaque Summit. Dorénavant, les futures versions d’OpenStack seront émises plusieurs mois précédent le Summit. Ce temps permettra d’amener dans un premier temps plus d’agilité dans le développement d’OpenStack, espaçant ainsi le temps entre la sortie de la version, l’organisation du Summit et la planification de la prochaine version. Dans un second temps, ce temps de latence permettra aux vendeurs d’avoir une version à jour lors des Summits.

A partir de 2017, le Design Summit sera divisé en 2 événements qui seront décorrélés de l’OpenStack Summit :

  • Le General Forum

  • Le Project Team Gathering (plus orienté développement)

 

Ce nouveau format apporte certaines craintes quant à la pertinence de l’événement. Actuellement, la cohabitation entre le business et la technique est assurée par la présence des développeurs, mais sans les conférences orientées développement, la présence de ces derniers serait superflue. Espérons également que les OpenStack Summit ne s’engouffrent pas dans un modèle exclusivement orienté business déjà trop répandu dans le monde du logiciel…

 

 

En savoir plus :

http://www.internetnews.com/blog/skerner/openstack-summit-in-barcelona-will-be-last-design-summit.html


Partenariat HPE et SUSE

Après le rapprochement de SUSE et Mirantis, c’est au tour du partenariat entre HP Enterprise et SUSE, ou plus précisément entre HPE et Micro-Focus.

 

HPE a concédé une partie de son business, dont certains outils de la solution Helion (Cloud hybride d’HPE),  à la société Micro-Focus. Il s’agit en particulier de HPE Cloud Service Automation et HPE Operations Orchestration. HPE Helion reste cependant entre les mains de la société, ce produit étant un élément clé dans la stratégie commerciale et technique d’HPE.

 

Quels sont les impacts de ce rapprochement ? Ce partenariat est tout d’abord technique : HPE espère faire évoluer la dynamique de ses équipes de développement tout en déléguant la partie opérationnel de ses outils à Micro-Focus. L’objectif est affiché : « more dev… less ops… same cost« .

 

Avec ce partenariat, la distribution Linux SUSE se fait une nouvelle place dans le monde d’OpenStack. En effet, HPE privilégiera les déploiements de ses solutions HPE Helion et Stakato (PaaS) sur les plate-formes SUSE.

 

 

En savoir plus :

http://www.zdnet.com/article/sweet-suse-hpe-snags-itself-a-linux-distro/

http://siliconangle.com/blog/2016/09/07/hpe-expected-to-sell-software-business-to-uk-based-micro-focus/

https://community.hpe.com/t5/Grounded-in-the-Cloud/Early-Perspectives-on-Suse-and-HPE-for-Hybrid-IT/ba-p/6897268


Diego, le gestionnaire de cluster Docker made in Cloud Foundry

Cloud Foundry, la solution de PaaS (Platform as a Service) Open Source de Pivotal et VMware, vient de mettre à jour son gestionnaire de conteneurs Diego, pour le rendre compatible avec le standard du marché des conteneurs « Docker ».

Avant que la technologie Docker ne devienne un standard, Cloud Foundry a développé sa propre solution de conteneurs : Droplet Execution Agents (DEA). Avec la standardisation des applications en mode micro-services, Cloud Foundry a décidé d’abandonner sa solution maison au bénéfice de Docker. D’ailleurs la fin du support de DEA est prévue en décembre 2017.

Cette nouvelle mise à jour va rendre compatible en natif Cloud Foundry et le monde Docker et également permettre sur un seul cluster de mettre à l’échelle des infrastructures pouvant aller jusqu’à 250 000 conteneurs.

Cloud Foundry s’invite ainsi sur le marché des clusters de conteneurs et veut rivaliser avec un Kubernetes de Google ou un Swarm de Docker.

 

 

En savoir plus :

http://www.silicon.fr/diego-le-gestionnaire-de-cluster-docker-made-in-cloud-foundry-158024.html

https://techcrunch.com/2016/09/19/cloud-foundry-launches-its-new-docker-compatible-container-management-system/